News & Events

A la rencontre des Gulldege, la vie Zen à bord d’un Selene 60

Carl et sa femme Melody sont propriétaires d’un Selene 60 “Ellipsis”. Carl est un personnage étonnant qui a eu plusieurs vies… Aujourd’hui, après une belle carrière professionnelle, il est un capitaine avisé mais aussi un talentueux photographe.  Une chose que l’on retient de ses photos c’est l’ambiance qu’il sait créer avec son bateau situé au milieu de paysages grandioses. Comme il le dit “naviguer est une des meilleures façons de mesurer à quel point nous sommes insignifiants dans cet univers !”. Et ses photos en sont l’illustration… La qualité exceptionnelle des photos de Carl mérite bien une page entière sur le site Selene…

Cette histoire est reproduite avec la permission de Carl et Melody Gulledge. Toutes les photos sont protégées par un copyright et ne peuvent être reproduites sans l’accord de l’auteur. © 2018 Carl Gulledge.

D’un voilier de 28 pieds à un Selene 60

“Nous nous appelons Carl et Melody, et naviguer n’est pas qu’une activité, c’est un style de vie, et c’est inestimable. C’est sur l’eau que nous avons pensée notre vie de famille, élevé nos enfants et poursuivi notre vie de couple, en voyageant sur les eaux extraordinaires de la Colombie Britannique et de l’Alaska.

Nous avons acheté notre premier bateau, un 28 pieds en 1991, mais nous ne nous sommes jamais sentis à l’aise pour aller au nord de Nanaimo… En 2001, nous avons embarqué sur un 41 pieds qui nous a permis de repousser notre zone de confort maritime jusqu’au nord de l’île de Vancouver. En 2005, après avoir passé plus de cent nuits par an à bord, nous avons commencé à penser voyage… Un voyage qui devenait une expérience, et une destination à la fois… Et nous avons adopté un style de vie nomade, loin du trafic et d’Internet.

Au-delà des frontières

Notre point fixe, l’endroit que nous appelions “la maison”, c’est Ellipsis, un Selene de 60 pieds sur lequel nous avons embarqué en 2007. Nous n’imposons désormais plus de limites à nos navigations, que ce soit en haute mer au large de la côte ouest ou au fil de l’Inside Passage. Sur l’eau, la vie et la mort cohabitent chaque jour, et ce simple constat nous apporte libération et paix intérieure. Autonomie, esprit d’équipe et d’aventure et enfin confrontation permanente à la beauté sont les raisons qui nous poussent à naviguer. A la rencontre de nous-mêmes au nord du 49ème parallèle.”

Carl Gulledge

mars 2, 2018 Articles

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *