News & Events

1936, première traversée océanique d’un bateau à moteur de plaisance

Pourquoi, nous les gens de Selene, sommes nous aussi enthousiastes à propos de bateaux à moteur ? Simplement parce qu’ils font l’Histoire depuis 80 ans, discrètement… Et nos yachts Selene qui croisent partout dans le monde perpétuent fièrement cette tradition. Ils peuvent tous traverser un océan, mais nous n’en faisons pas, comme d’autres, un argument de vente parce que nous considérons que c’est le minimum…

Le capitaine Marin Marie — son vrai nom était Paul Emmanuel Durand Couppel de Saint-Front (1901-1987) — était un peintre français, écrivain, architecte naval et marin. En 1936, il a traversé l’Atlantique en solitaire à bord de l’Arielle, son bateau en bois de 42 pieds avec un moteur de 75 chevaux. De New York au Havre à moteur sans arrêt ni incidents ! Marin Marie détient ainsi le record indiscutable d’être le premier capitaine ayant traversé un océan sur un bateau de plaisance à moteur. En 1936, il sera distingué par une décoration, la Blue Water Medal Award du Cruising Club of America. En 1945, il rédigera son best-seller, hélas jamais publié en français “Wind Aloft, Wind Alow”.

The first captain crossing the Atlantic Ocean under power

L’Arielle avait été construit par les Chantiers Navals Jouet & Cie. en France, sur des plans de Marin Marie lui-même. La coque mesurait 40 pieds, avec un maître bau de 10 pieds et un poids de 13 tonnes dont deux tonnes de lest. A l’arrière le pont était surbaissé d’une quarantaine de centimètres pour créer un petit cockpit sous lequel était logé un compartiment technique pour le secteur de barre ; de nos jours, on dirait un lazarette… Une étrave bien défendue servait de déflecteurs aux embruns afin de garder le pont et la timonerie aussi secs que possible. A l’arrière, il y avait une petite superstructure plus basse que la timonerie qui abritait une cabine, des aménagements assez proches de notre Selene 38 Archer!

22 jours de moteur

Arielle avait été convoyé à new York depuis la France à bord du paquebot Champlain. A l’aide d’un ingénieux système de pilote automatique électrique combiné à une sorte de gros régulateur d’allure installé sur la cabine arrière conçu par Marin Marie et l’ingénieur français Casel, le capitaine fit la traversée des New York au Havre pratiquement sans toucher la barre… Le moteur de l’Arielle était un Baudoin français à toute épreuve de quatre cylindres qui a tourné sans défaillir jour et nuit vingt deux jours de suite. La bateau avait chargé cinq tonnes de carburant mais n’en usa que les deux tiers au cours de son voyage via la Nouvelle Ecosse. La vitesse était de 10 nœuds.

Marin Marie était issu d’une famille passionnée par le nautisme. ce qui ne l’a pas empêché de devenir accessoirement docteur en droit et de fréquenter l’École des Beaux-Arts de Paris.Au cours de sa carrière de peintre, il a eu sa part de voyages mais il a également été conseiller de la French Line dont les paquebots desservait l’Amérique et des chantiers navals de Saint-Nazaire. Il a entre autres dessiné les cheminées du paquebot Normandie dont la troisième était factice mais avait été construite pour des raisons esthétiques à sa demande et servait de chenil… En 1934, Marin Marie a été nommé peintre Officiel de la Marine, une distinction créée en 1830.

En 1946, dix ans après la performance de ce capitaine français, Robert Beebe écrivait dans Rudder, un magazine américain populaire de l’époque, un article sur le concept de traversée océanique au moteur. Se mettant dans les pas de Marin Marie, le marin américain inventait alors le mot « passagemaking » qui fait encore autorité aujourd’hui en la matière. Beebe construira son bateau, le Passagemaker, en 1963 à Singapour et le bateau existe et navigue encore de nos jours, fidèlement restauré par des admirateurs.

Il y a quelques années seulement, le yacht Selene 49 “Furthur”, commandé par le capitaine Brian Calvert, était le premier Selene à traverser le Pacifique en vingt jours. Marin Marie, l’icône, et Robert Beebe, ces deux navigateurs nous inspirent toujours chez Selene.

mars 30, 2018 Articles

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *